lundi 4 juillet 2016

Bloctel pour limiter le démarchage téléphonique pour les fixes et les portables

Pacitel est remplacé par Bloctel
Pour rappel (avis aux retardataires !) depuis le 1er juin 2016, vous êtes invités à utiliser Bloctel, la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur laquelle tout consommateur peut s’inscrire gratuitement. Ce nouveau service interdit à tout professionnel (directement ou par l’intermédiaire d’un tiers agissant pour son compte) de démarcher téléphoniquement un consommateur inscrit sur cette liste sauf dans les cas suivants :
  • Des professionnels chez qui vous avez un contrat en cours (votre fournisseur d'accès internet, de gaz, d'électricité...),
  • Des appels de prospection en vue de la fourniture de journaux, de périodiques ou de magazines,
  • Des motifs qui ne concernent pas la vente de biens ou de services tels que :
    • Les appels émanant d’un service public :
    • Les appels émanant d’instituts d’études et de sondage,
    • Les appels émanant d’associations à but non lucratif,
  • Si vous avez communiqué de manière libre et non équivoque votre numéro afin d’être rappelé.
Donc, même si ça ne supprime pas totalement le démarchage téléphonique, ça enlèvera le sentiment de "harcèlement téléphonique". En tout état de cause, ce dispositif est plus efficace que l'ancien dispositif "Pacitel".

Un numéro de téléphone est inscrit pour une durée de 3 ans à partir de sa confirmation d’inscription. Il est possible d'inscrire les numéros de son conjoint, concubin, pacsé et de ses enfants. Il est aussi possible, avec l’accord exprès et écrit de ses ascendants (parents ou grands-parents) d'inscrire leurs numéros. S’agissant des personnes sous protection de justice, le curateur ou tuteur pourra inscrire les numéros. 

Message de confirmation après l'inscription à Bloctel











Si vous avez des difficultés pour utiliser Bloctel (essayer d'abord chez vous car c'est assez simple), n'hésitez pas à profiter gratuitement de l'accès libre à l'Espace Public Numérique du BIJ de l'Orne. C'est disponible même pendant les vacances d'été aux heures d'ouverture indiquées ici.

Comment ça marche ?

  • Il vous sera demandé un mot de passe costaud pour ce service : 12 caractères minimum dont 1 en minuscule, 1 caractère en majuscule et 1 chiffre. Donc :
    • Pensez à vous créer une phrase à votre sauce puis à prendre les initiales et enfin à faire quelques conversions.
      Exemple : Contre le démarchage abusif, Pacitel est mort. Vive Bloctel !
      => C1d@,P6m.VB!
    • Pensez à bien noter de manière manuscrite votre nouveau compte sur votre tableau récapitulatif des identifiants et mots de passe,
    • Pour retrouver les règles de base de formulation de mots de passe ou tout simplement pour ré-imprimer le tableau récapitulatif vierge des mots de passe (attention aux feuilles volantes qui se perdent aisément), cliquez ici pour accéder à l'article dédié.

Si vous êtes démarché par un professionnel avec lequel vous n'avez pas de relations contractuelles en cours, alors que vous êtes inscrit depuis plus de 30 jours sur la liste d’opposition Bloctel, que faire ? Dans votre espace personnel sur le site bloctel.gouv.fr, vous pouvez remplir le formulaire de réclamation. Pour cela, vous devez indiquer :
  • La date et la plage horaire de l’appel,
  • Le numéro de ligne sur laquelle vous avez été contacté,
  • Le numéro de la personne qui vous a appelé, son nom, son secteur d’activité,
  • Et toute autre précision sur l’appel que vous avez reçu tel que son objet et le nom sous lequel s’est présenté le démarcheur.
Pour les questions les plus courantes, une foire aux questions est à votre disposition sur le site Blotel en cliquant ici.

2 ressources complémentaires suite aux observations de certains stagiaires lors de la présentation orale en atelier :
  •  1 article du 13 juin 2016 dans MetroNews : "Bloctel, la liste anti-démarchage téléphonique du gouvernement, gérée… par des entreprises de démarchage".

3 commentaires:

  1. Attention à la contrefaçon éphémère de sites gouvernementaux (profitant du battage médiatique). Voici un nouvel exemple d'arnaque parfaitement bien placée dans le moteur de recherche Google (pendant quelques jours) et jouant sur les couleurs pour induire en erreur les internautes.

    Tout est précisé et illustré dans l'article suivant de Next Inpac publié le 17 juin 2016 : http://www.nextinpact.com/news/100326-bloctel-me-ca-ressemble-a-bloctel-gouv-fr-avec-69-euros-frais-traitement.htm

    RépondreSupprimer
  2. Même si cet article du Figaro date de 2009, il reste néanmoins vrai qu'on est souvent agacé en 2017 par ces numéros souvent surtaxés qui sont proposés par des messages automatiques (logiciel CRM). Voici quelques explications sur :
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/10/09/01016-20091009ARTFIG00437-rappeler-un-numero-en-0899-pourrait-vous-couter-cher-.php

    RépondreSupprimer
  3. Si vous avez un doute sur l'intérêt d'un numéro de téléphone commençant par "08", voici les catégories de coûts pour chaque appel téléphonique :
    http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/4966-numeros-surtaxes-et-numeros-en-08-les-tarifs

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog